Art et émotion

 

HUMAN-TRACE DC

Axe 4 – Art

Thématique : « Survivance des schémas émotionnels dans l’art (de vivre) 

Coordonné par

 Bernard Lafargue, Professeur d’esthétique et d’histoire de l’art

MEDIATION, COMMUNICATION, INFORMATION, ART

MICA  Equipe d’Accueil (EA 4426) Bordeaux 3

Bernard Lafargue, Professeur d’esthétique et d’histoire de l’art à l’UFR Arts de l’université Michel de Montaigne de Bordeaux 3. Responsable de l’axe 4 Art du Mica Bordeaux 3 (EA4426). Directeur de Figures de l’art

 Cécile Croce, Maître de conférences HDR en esthétique, responsable du séminaire 2013-14 de l’axe 4 du Mica (EA4426) : Art, production, expérience

Proposent d’intégrer le projet HUMAN-TRACE-DC coordonné par Béatrice Galinon-Mélénec, en axant leur thématique de recherche Web sur la trace en tant que « Survivance des schémas émotionnels dans l’art (de vivre) ».

Argument :

En s’inspirant de l’éternel retour de Nietzsche, Aby Warburg (1866-1929) crée le concept de survivance (Nachleben) de schémas émotionnels (Schemata Pathosformeln). Ce concept est tout particulièrement heuristique en esthétique.

Il permet en effet à l’esthéticien de comprendre comment certaines figures de l’art du passé font retour de manière « intempestive », sous forme de traces, indices, symptômes ou forces dans celles de l’art (de vivre) actuel qui, en retour, l’invitent à revoir, et donc à redonner vie (Leben), à ces figures affines oubliées.

Dans cette approche, l’esthéticien est convié à faire alliance avec le sémiologue, l’anthropologue et le psychanalyste.

Pour rejoindre le réseau  « Survivance des schémas émotionnels dans l’art (de vivre) de Human-trace DC », contactez Cecile Croce <croce.cecile@free.fr>

Publicités